Les planches Ouija

Peut être avez-vous déjà vu ces fameuses planches de spiritisme ? Elles existent depuis bien longtemps et sont – malheureusement – toujours très à la mode.

Ces planches sont dangereuses. Je me souviens qu’il y a quelques années peut être 3 ou 4 l’Espace Culturel en vendait à Noël… pour les enfants ! Quelle hérésie !

Pour les personnes qui ne connaissent pas leur utilité, les planches de Ouija servent à entrer en communication avec le monde invisible. Je préfère utiliser ce terme, parce que si la majorité des gens pensent pouvoir entrer en contact avec leurs défunts par ce biais c’est vraiment très rarement le cas.

Dans le monde de l’au-delà, c’est comme chez les vivants, il y a des gentils et des pas sympa. En général ceux qu’on invite avec la planche de Ouija font partie de la deuxième catégorie.

Pourquoi ça me direz-vous ? Parce que déjà, en général quand on se livre à ce type d’exercice on a un peu la trouille, avouons-le. Et c’est là que ça coince. On attire ce qu’on vibre, toujours cette fichue loi de l’attraction ! Et quand on vibre de la peur, notre taux vibratoire est plutôt bas. Bas comme dans bas astral. C’est un peu comme nos quartiers sordides où on n’a pas vraiment envie de traîner de peur de faire des rencontres pas très agréables.

Les esprits / entités du bas astral ce sont un peu nos casseurs dans les manif’ vous voyez ? Ils viennent juste mettre le bazar et faire peur aux autres.

Donc non, on n’utilise pas de planche Ouija pour prendre des nouvelles de Tata Odette ou régler ses comptes avec la sœur Suzanne. Certains médiums spirits sont spécialisés dans le contact des défunts et ils font ça très bien. On me demande régulièrement mais non, je ne fais pas ! J’accueille juste ceux qui se présentent en soin pour faire un coucou et ça me suffit bien.

Si vous avez des ados à la maison, vraiment, sensibilisez les sur le sujet, ce n’est vraiment pas quelque chose à mettre dans des mains inexpérimentées.

Laisser un commentaire

8 + 1 =