L’empreinte énergétique spirituelle

Connaissez vous  la notion d’empreinte énergétique spirituelle ? En voici une définition que j’aime beaucoup de Omraam Mikhaël Aïvanhov.

« Nous laissons des traces sur tous les objets que nous touchons, et même si nous ne les touchons pas, notre seule présence, les émanations de notre corps physique et de nos corps psychiques s’impriment sur eux. Et dans les endroits où nous passons, sur les personnes qui nous entourent ou que nous rencontrons, nous laissons aussi des traces. C’est pourquoi il est si important de travailler à améliorer, à purifier ses pensées et ses sentiments afin de laisser partout des empreintes de lumière. »

Je vous parle de ce sujet aujourd’hui, car je suis régulièrement contactée par des personnes qui possède des pierres qui leurs procurent des effets plutôt négatifs. Dans ces cas là, pour moi ce n’est pas tant la pierre que l’énergie du précédent propriétaire qui est en cause. Un nettoyage n’est pas toujours suffisant, parfois il faut faire un travail sur le lien avec l’autre.

Les bijoux peuvent également garder une charge énergétique très lourde, notamment les bijoux avec des pierres précieuses qui sont transmis de génération en génération.

L’empreinte énérgétique spirituelle peut poser soucis dans plusieurs cas, le plus classique, c’est celui des maisons ! On parlera dans ce cas de mémoires des murs. Pour les personnes assez sensibles, certains lieux sont difficiles émotionnellement à visiter selon ce qui a pu s’y dérouler. Si vous ressentez des choses lourdes ou négatives un géobiologue pourra vous accompagner.

Cette empreinte peut également se transmettre dans des créations.  Mon logo a été réalisé il y a un peu plus de deux ans, un peu « a l’arrache » par un de mes proches. Je n’ai jamais ressenti le soutien de cette personne dans mon projet, je le percevais plutôt comme si c’était une lubie plus qu’une Entreprise. Et il  y a quelques jours j’ai ressenti un besoin presque vital de refaire mon logo.  J’avais besoin de me détacher de ce lien, de mettre ma propre énergie dans ce dessin, de travailler avec des couleurs qui me correspondent. Pour la petite anecdote… je déteste le vert !

Et vous, avez-vous déjà pris conscience de ces charges énergétiques que nous déposons partout ? Y êtes vous sensibles ?

Laisser un commentaire